AccueilAccueil  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Le Recueil de Paû-Hésie

Aller en bas 
AuteurMessage
Sylend
CrustenSyl le Pragmatique
CrustenSyl le Pragmatique
avatar

Nombre de messages : 2681
Age : 28
Localisation : -,,-
Date d'inscription : 03/07/2008

MessageSujet: Le Recueil de Paû-Hésie   Mer 9 Juil - 0:19

Alors voilà. L'âme d'un Sram mise à nue. Que ça soit sa propre solitude, ses sentiments d'amitié envers une Fécate ou ses sentiments amoureux envers la Sramette de ses rêves. Voici mon recueil de Paû-Hésie.


L'Amour Incertain


Pourquoi s'y enfoncer, lorsqu'on sait la vérité ?

Ce sentiment si dévoué, à quoi rime d'y égayer ;

Si prêt, si là, si loin. Cette émotion démentielle ;

Je ne cru cet impression, qu'un seul instant pour elle.


Réciproque ou pas, je ne peux m'empêcher ;

J'irai loin de là-bas, où l'on peut l'éviter ;

Confusion, abstraction, désir certain présent ;

Corruption, illusion, instant si perforant.


Au bout du rouleau, de l'infâme destin ;

Ne se fit que trop, signe des coups malins ;

Si loin, si là, si prêt. Cette émotion substantielle ;

Ne fusse que cet arrêt, arrêt de l'iréel.


Pourquoi s'y arrêter, lorsque pénombre suit ;

L'ombre d'Amalthée, important face au puit ;

L'ignorance malgré doutes, importance après routes ;

Nourrisant l'éternel fond, hérissant des émotions.



L'Arc-en-ciel des émotions.


Instance inédit, dis-je que confusion ?

Parfum déjà bleuit, est-ce qu'une illusion ?

Tant de mal, tant d'haine, changements inconstants;

Ces yeux loin de la peine, je ne fus qu'indescent.


Cette illusion blanche du bonheur existe;

Pourtant, nul étant franche la rose qui criticiste;

Ce faible touchée dit, fus-je apte à continuer ?

Ce malin plaisir joué, ne fit autre que changer.


Du rouge impur au noir, du gris au violet.

Loin des nuances du soir, près de son corps abstrait.

Du teint mi-éclairée, à cette lueur éternelle.

Loins des caprices ailés, près son âme en dentelle.


L'affront des idéaux, l'échange des valeurs.

Puis-je succombé ? Oh ! C'est le jaune de l'heure.

La vie est une horloge, celle du destin corrompu.

La nuit de l'éloge, blanc et noir sont rompus.



La Douleur des Mots


Instance décapitée des proverbes inscrits;

Fus-je élaboré à ce mal inédit;

Or, la douleur des mots, celle qui est la proie;

Animée par ces eaux qui découlent du désarroie.


Caprice des syllabes, au-delà l'embaumeur;

Cet élixir arabe, rafiné par ces tueurs;

Ô Douleur ô Douleur, qui persiste en moi;

Devrais-je avoir peur de ta dédaignante Foi ?


Mes heures à l'envers, je crois que je m'y perds;

Rien de plus éphémère, loin de toute cette ère;

Nauséabond, stable, fracture implosée;

Qualités malléables que je donne à mon pré.


Préface de la vie, déterminé au soin;

Cette prison qu'est la vie, je n'en suis plus loin;

Un seul trou possible, celle que l'on dit index;

Suis-je accessible, à ce monde si complexe ?



Envi


J'ai envi de partir à la dérive des mots;

M'exalter des rires si éloignés de l'eau;

J'ai envi de laisser tous ces remords derrières;

Sans trop me délasser de cet amour amère.


Insurgé des capris infâmes et perfides;

Ne fus-je égayé des sentiments acides;

Donne moi cette force, celle de me débattre;

Débattre l'écorce des sentiments rongeurs.


J'ai envi de partir loin de cette crainte;

Celle hélas de finir seul dans mes plaintes;

J'ai envi de laisser mes airs de prétentieux;

Afin de dénuder mon coeur si minutieux.


Assombri nul doute par ce pressentiment

Ne fus-je esclave à mon large prescient;

Donne moi cette pensée, celle qui me proclame;

Bonheur amadoué, jouisssance de l'âme.





L'Inconnue


Sous cette immensité, lorsque torrent d'eau fut;

Je ne pu succomber à ce désir corrompu;

Malgré ce palace lancé au désarroie;

Je la vis de glace, sous cet éloge du roi.


Transgressant peu à peu, un simple jeu grandissant;

Ne les connaissant d'eux, ce sentiment si naissant;

Regard plongeant le mien, regard plongeant le sien;

Mes doigts touchant les siens, ses doigts touchant les miens.


Le temps fila à cette hâte, le vacarme ne cessa;

Trempé dans cette pâte, le souffle m'absorba;

Nos lèvres s'enlacèrent sur ce refrain si songeur;

Qu'avais-je fait de l'air, si prompte à cette heure ?


Lorsque silence règna, adieu l'embrassais-je;

Ceci mis à point là, sourire lui fis-je;

Remords en boîte, je ne la reverrai;

Ne cessant de décroître, peut-être je la trouverai.

_________________


Dernière édition par Sylend le Mar 15 Juil - 20:22, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sylouette.skyrock.com/
Misstring
Ancien Koko
Ancien Koko
avatar

Nombre de messages : 594
Age : 34
Date d'inscription : 21/07/2007

MessageSujet: Re: Le Recueil de Paû-Hésie   Mer 9 Juil - 9:49

Waouh.. C'est vraiment très jolie Sylend.
J'adore particulièrement les 2 premiers.

sunny
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sylend
CrustenSyl le Pragmatique
CrustenSyl le Pragmatique
avatar

Nombre de messages : 2681
Age : 28
Localisation : -,,-
Date d'inscription : 03/07/2008

MessageSujet: Re: Le Recueil de Paû-Hésie   Mar 15 Juil - 20:27

[MaJ]
Ajout du poème L'Inconnue.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sylouette.skyrock.com/
Sylend
CrustenSyl le Pragmatique
CrustenSyl le Pragmatique
avatar

Nombre de messages : 2681
Age : 28
Localisation : -,,-
Date d'inscription : 03/07/2008

MessageSujet: Re: Le Recueil de Paû-Hésie   Sam 2 Aoû - 9:58

Demande spécial pour Sha farao


La disproportion des silences


Si seul, si démembré, je la vis survolant;
Cette latitude ailée, si mât de son élant;
Pourrais-je me retenir de ce visage gracieux;
Ou dois-je me mentir, et oublier tous ces cieux.

À dos de cette bête, je ne pus m'empêcher;
La regarder de tête, sans toutefois sciller;
Puisque je la suivis, j'omis ce désir enfoui;
Une douceur blanchit, loin du sombre Louis.

Pourquoi cette finesse, si béante soit-elle ?
De cette tendresse, ce coeur en dentelles;
Ce charme immense, d'un être si normal;
Des besoins intenses qui deviennent astrales.

Je m'approchai déjà, elle était loin à dos;
Trop cours ce moment-là, contestais-je les flots ?
Silence dans la nuit, si près de l'aube argenté;
Alors loin je me fuis, loin de ces désirs hantés.




Syl

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sylouette.skyrock.com/
Sylend
CrustenSyl le Pragmatique
CrustenSyl le Pragmatique
avatar

Nombre de messages : 2681
Age : 28
Localisation : -,,-
Date d'inscription : 03/07/2008

MessageSujet: Re: Le Recueil de Paû-Hésie   Lun 8 Sep - 7:25

Manipulation(s)



Doté de cette face, ce double jeu marqué;

Comment, devant la glace, puis-je rester aisé ?

Un cubitus perdu, deux phalanges retrouvées;

Voie des expressifs ardus, de l'analyse manquée.


Don proscrit ou Intuition ? Que faire de ce monde;

Un seul, une seule, immersion. Si simple, tel l'onde;

Qui vascille et scille comme son ombre atténué;

Alors qu'elle ne brille, je ne fais que l'accentuer.


Pourquoi ? Non, je ne sais. Est-ce que le malin plaisir;

De la chose incarnée ? Sans doute, parmi les désirs.

Sublimation du chaos. Désordonnance permis.

Manipulé par méso, manipulant je le nie.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sylouette.skyrock.com/
Sylend
CrustenSyl le Pragmatique
CrustenSyl le Pragmatique
avatar

Nombre de messages : 2681
Age : 28
Localisation : -,,-
Date d'inscription : 03/07/2008

MessageSujet: Re: Le Recueil de Paû-Hésie   Mar 23 Sep - 6:05

Allez, une mise à jour de mes poèmes !

La Plaie du Temps


Tombée de haut, certes, semblant de vie réduite;

Une pomme de cette perte, l'automne à sa conduite;

Je ne pus y remettre cette parole composée;

Je songe à cette dette, enfoui contre mon gré.


Prix à contre-courant, prit là par mégarde;

Monterais-je à ce rang, jumelé à ce barde ?

Ce parcomètre de vie, privant cette liberté;

Tel une prison ébloui de ces regards incensés.


Cette toile qui souffre, au lueur de la lune;

Celle qui tel un gouffre, n'en finit d'être pleine;

Cette plaie béante qui inonde mon coeur;

En montant cette pente, je ne fus que sa peur.


S'ouvrant tel un Plaster, ce temps si urgent;

De ce cultivateur, je lui dois cet argent;

Ne fusse qu'une souffrance d'un être capricieux ?

C'est plus d'une carence ! Je me tus devant ces cieux.



Confusion du coeur


Une si belle chance, une amitié si pure;

Si loin de cette danse, un jeu s'anime dur;

Pourquoi le saurais-je, alors qu'autrement dit;

Tombant tel la neige, ce que je ne prédis.


Un contrat sans raison signé par l'émotion;

Dans le vent ce blason, celui des conditions;

Ne fusse que ce désir, une réelle complainte ?

Ces états du plaisir où tous ces ennuies suintent.


J'ai besoin de son corps juste pour le contempler;

Extrémisme du sort, qui est-ce ? Je ne sais.

Ou n'est-ce un semblant du portrait idéal ?

Picasso peint en blanc, moi de couleurs nuptiales.


Pensées relatives ? Ce n'est que subjectif;

Cette fatalité hâtive sans doute adjectif;

Ce manque incessé m'absorbant peu à peu;

Je ne vis dans le passé, cessai de fuire ce feu.



Sinon, toutes mes compositions sont accessibles via mon petit blog sympa (oui je sais, personne ne le lira xd)

NDrouu's Blog

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sylouette.skyrock.com/
Koober
Moderateur
Moderateur
avatar

Nombre de messages : 308
Age : 53
Localisation : J'aimerais Papeete :)
Date d'inscription : 14/12/2005

MessageSujet: Re: Le Recueil de Paû-Hésie   Mar 23 Sep - 20:13

C'est joli tout ça Sylend Smile

allez un petit de ma part ..;

qui ne s'est pas poser cette question ?

Que choisir comme métier
Pour aller vite, choisissez boulanger
Si si, j’ai essayé
Et j’en fus stupéfait …

Ah se lever sans bruit en pleine nuit et
Sur une table de fournil à la hussarde,
Pétrir des miches …
Faire, loin des regards et sans remords,
Un petit bâtard ou alors …

Enfourner d’un coup sec la baguette
En ayant préalablement beurrer le moule avec vigueur,
Et se laisser aller à napper … une tarte
Était-ce vraiment boulanger ce métier ?

A la réflexion, je ne peux
Rouler les gens dans la farine,
Pour faire du blé,
Mais je veux casser la croute avec l’amie
La mie adorée


Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sylend
CrustenSyl le Pragmatique
CrustenSyl le Pragmatique
avatar

Nombre de messages : 2681
Age : 28
Localisation : -,,-
Date d'inscription : 03/07/2008

MessageSujet: Re: Le Recueil de Paû-Hésie   Lun 29 Sep - 8:39

Suite à un concours lancé par creapoemes, j'ai décidé d'écrire sur un drôle de sujet: Imaginer l'homme idéal

Ça fait gay mais bon ._.


Songe à propos de lui


N'était-ce qu'une simple amitié inscrite ?
Certes, je ne sais, larges lumières dans ses yeux;
Sentiments perfides, ou pensées écrites ?
M'imaginant la vie nuptiale à deux.

Transgressant le derme de ces rêves sur lui;
Une âme, telle qu'elle représente la perfection.
Lui, lui, et son désir narquois de ce bruit;
Silence! Cacophonie! Que de malédictions!

C'était l'image que je me faisais de lui;
Une rose blanche représentant l'amour.
Saurais-je déchiffrer son éternel étui,
Celui qui entoure son âme jour après jour ?

Il est là, toujours là, me regardant de haut;
Lui, avec son grand sourire si silencieux;
Lui, me disant des paroles loin de son égaux;
Lui, glissant ses mains contre mon coeur prétentieux.

Je le désire, je le veux ! Simple image!
Ne fusse qu'un songe ? Hélas, il est si beau.
Il est temps de tourner la somptueuse page;
Celle, flottant dans les rêves, tel sur les eaux.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sylouette.skyrock.com/
Sha-woman
Légende
Légende
avatar

Nombre de messages : 612
Age : 27
Localisation : Wherever I want
Date d'inscription : 13/12/2007

MessageSujet: Re: Le Recueil de Paû-Hésie   Lun 29 Sep - 19:50

Razz En tous cas toujours aussi bien mais très énigmatique ta Paû-Hésie Syl ^^

=> Koob (mdrrr ...)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sylend
CrustenSyl le Pragmatique
CrustenSyl le Pragmatique
avatar

Nombre de messages : 2681
Age : 28
Localisation : -,,-
Date d'inscription : 03/07/2008

MessageSujet: Re: Le Recueil de Paû-Hésie   Ven 27 Mar - 19:55

Ambiance


Long à petit, ce chant arabique m'inspirant;

À la longueur extrémis, d'un silence d'ouragan;

Tout en s'approchant, vers moi, de leurs voiles;

Hélas! Je en pus m'empêcher de remarquer cette toile.


Élogeant dans mes infâmes caprices humains;

Serais-je envouté encore sous cet air le lendemain ?

Lentement, croyances me perforant le tympan;

Connaissait-il la vitesse altérée de ce temps.


D'un coup sec, le mirage se dissia dans els cieux;

Cet étang sablonneux se matérialisa pour le mieux;

Mirage! Une immensité d'eau? Méditéranée? Non.

Pourrais-je simplement parler sur ce pénible crénon ?



Le doute de la route;

Le sable de la fable;



La longévité de ce fond sonore m'engloutissant;

Une simple ambiance éronée m'agonisant;

Éternellement, Infiniment, Indéterminément,

Silencieusement, Calmement, Lassablement.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sylouette.skyrock.com/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le Recueil de Paû-Hésie   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le Recueil de Paû-Hésie
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» petit recueil d'impasses et de chemins tordus
» Recueil de prières aristotéliciennes
» [AJOUTE] Recueil de contes, légendes et fables du Lyonnais-Dauphiné
» recueil de scénarios
» [REGISTRE] Catalogue des oeuvres de la Grande Bibliothèque ducale

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
AnDjaul and Co :: Zone Koko's :: La taverne du York au ski ^^-
Sauter vers: